Dernière mise à jour : mercredi 17 juillet 2024.

Formation premiers secours en santé mentale

La CPAM organise en 2023 deux sessions de formation «Premiers secours en santé mentale»

21/09/2023 

La CPAM organise en 2023 deux sessions de formation «Premiers secours en santé mentale» (PSSM) et souhaite identifier les personnes intéressées par la formation.

Ces sessions sont destinées aux jeunes de 18-25 ans, ainsi qu’aux professionnels intervenant auprès de jeunes (associations sportives, associations humanitaires, professionnels des missions locales, protection judiciaire de la jeunesse…). Les formations ont lieu sur deux jours et le nombre de places est limité.

La CPAM organise en 2023, deux sessions de formation sur « premiers secours en santé mentale » destinées aux jeunes de 18-25 ans et/ou aux intervenants auprès des jeunes.

Quelques informations complémentaires :
- Formation de 14h sur 2 jours
- Les repas, frais d’hébergement ou de déplacement ne sont pas pris en charge
- Le nombre de place est limité
- Nous ne connaissons pas encore le lieu des futures formations.

Les conditions d’éligibilité :
jeunes de 18 à 25 ans non étudiants
intervenants auprès de ces jeunes ( associations sportives, associations humanitaires, professionnels des missions locales, protection judiciaire de la jeunesse…)

Vous pouvez également faire parvenir l’information à vos réseaux ou toute personne intéressée et leur communiquer notre adresse mail pour plus de précisions.

Extrait cahier des charges :

Ainsi, les bénéficiaires des formations de « secouristes » peuvent être (liste non exhaustive) :
Des jeunes eux-mêmes.
Des bénévoles et/ou professionnels qui interviennent auprès de jeunes dans les milieux sportifs, culturels et associatifs (Restos du Cœur, Secours Populaire, Croix-Rouge, Planning familial, Maisons des Jeunes et de la Culture (MJC), etc.).
Des bénévoles et/ou professionnels impliqués auprès de jeunes accueillis par les missions locales, la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), dans les foyers de jeunes travailleurs, les Centres de Formation des Apprentis (CFA), les maisons des adolescents, les Points Accueil Ecoute Jeunes (PAEJ), les Centres régionaux/départementaux/locaux d’information jeunesse ou d’autres structures accompagnant les jeunes dans une situation sociale défavorisée.

Concernant les deux derniers points afin d’éviter de se substituer à la formation continue des salariés la priorité sera à donner à la formation des bénévoles par rapport à celle des professionnels.

Les publics suivants ne sont pas ciblés dans le cadre du présent projet :
- Les professionnels des Caisses y compris des Centres d'examens de santé.
- Les personnels des Universités (y compris des services de médecine universitaire), des Grandes écoles et les étudiants. Les demandes potentielles qui émaneront de ces services seront à rediriger vers les ARS.
- Les personnels de l’Education nationale.
- Les professionnels de santé.

Le tableau à retourner par les personnes intéressées. télécharger le tableau ICI
Les réponses peuvent être adressées à Madame Poncet : elodie.poncet@assurance-maladie.fr

Nos partenaires