Dernière mise à jour : mercredi 27 mai 2020.

Questionnaire de thèse :

Épidémiologie et prise en charge des pathologies dentaires au cabinet de médecine générale

29/01/2020

 

Chères Consœurs, Chers Confrères,

Actuellement médecin généraliste remplaçant, je souhaite réaliser mon travail de thèse sur la thématique « épidémiologie et prise en charge des pathologies dentaires au cabinet de médecine générale ».

En tant que spécialistes en médecine générale, nous sommes de plus en plus confrontés à un élargissement de nos champs de compétences et, durant ma période de remplacement au sein de différentes maisons médicales et cabinets de médecine générale, j’ai été fréquemment confronté à prendre en charge des pathologies d’origine dentaire, souvent dans le cadre de l’urgence face à des patients algiques, le médecin généraliste étant souvent le premier recours pour ces patients. Même si la pathologie dentaire relève aussi de la médecine, sa prise en charge nécessite idéalement un plateau technique particulier (radiographie rétro-alvéolaire, fauteuil dentaire avec pièce à main rotative et aspiration...) ainsi que des compétences techniques bien spécifiques propres aux chirurgiens-dentistes et stomatologues.

Mon travail de thèse consistera donc à réaliser un état des lieux sur la prise en charge des pathologies dentaires (urgentes ou non) par les médecins généralistes Franc-Comtois, travaillant au sein de maisons de santés, via un recueil prospectif de données. Pour ce faire, j’aurais besoin de votre participation afin de réaliser mon recueil de données sur une période de 3 mois. Conscient de la nécessité de ne pas augmenter votre charge de travail, ce recueil se fera sous forme d’une « fiche- pratique »  pouvant également servir de support d’observation lors de votre consultation ; le temps que vous accorderez à remplir cette fiche – en pièce-jointe - est estimé à une minute (cases à cocher et quelques mots à écrire) et toutes les données seront bien entendu anonymisées. La période d’inclusion des patients s’étalera sur trois mois (voire six si le taux de réponse est insuffisant) avec une relève des « fiches» à la fin de chaque mois. Tous les supports nécessaires seront bien évidemment fournis.

Je vous remercie donc par avance de toute la bienveillance que vous accorderez à ma requête, de communiquer (via votre coordinateur FeMaSCo-BFC) votre souhait (ou non) de participer à ce travail et vous prie d’agréer mes plus confraternelles salutations. 

Vous souhaitez participer ?  

Téléchargez le questionnaire de thèse

 

Geoffrey POLLET
Médecin remplaçant 

Nos partenaires